19 mars 2006 : La faillite de toute autre date ....!

Le Comité National de la FNACA, réuni à Paris les 10 et 11 mai, se félicite du bilan de la participation aux cérémonies du 19 mars 2006 qui ont marqué le 44ème anniversaire du cessez-le-feu officiel de la guerre d'Algérie dans toute la France.

Plus de 400 000 personnes, réparties dans près de 7000 cérémonies ont ainsi confirmé qu'il ne saurait y avoir d'autre date que celle de l'Histoire pour honorer la mémoire des 30000 militaires qui ont fait le sacrifice de leur vie en Afrique du Nord.

Ce succès incontestable marque la faillite de la tentative d'instaurer une autre date, dite « officielle », sans aucune signification historique et laisse augurer d'un très grand 45ème anniversaire, le 19 mars 2007.

Le Comité National de la FNACA s'indigne de la position ambiguë des pouvoirs publics, qui ont organisé, sans le dire ouvertement, le boycott des cérémonies par les autorités civiles et militaires.

Dans le domaine du droit à réparation, si la FNACA peut être fière de son réseau d'œuvres sociales, dont les interventions sont de plus en plus nombreuses, compte tenu de la situation difficile que connaissent certains anciens combattants en Afrique du Nord ou leurs veuves, le Comité National appelle solennellement l'attention du gouvernement sur la préparation du projet de budget 2007 :
- La revalorisation de la retraite du combattant amorcée à l'automne dernier doit être poursuivie dans des conditions plus substantielle, afin de rattraper le retard accumulé au cours de cette législature, en dépit des déclarations faites en 2002 par le ministre délégué aux anciens combattants.

 - La première réunion du groupe de travail chargé d'examiner  la situation des veuves d'anciens combattants les plus démunies, doit déboucher sur la création d'une allocation différentielle de solidarité en leur faveur.

 - La vérité doit être connue d'urgence, sur le destin réservé au rapport Gal remis au ministre délégué depuis bientôt un an, sur le principe des bonifications de campagne en faveur des anciens d'Afrique du Nord,

           Le projet de budget 2007 sera le dernier avant les échéances du printemps prochain, et les anciens combattants en Afrique du Nord ne manqueront pas d'y être particulièrement sensibles avant d'accomplir leur devoir électoral…

           Les anciens combattants, dont l'âge avance, ne sauraient se contenter de nouvelles promesses. Ils attirent l'attention de tous les responsables politiques qui seraient tentés de profiter des réformes qui s'annoncent pour mettre en cause les structures spécifiques du monde combattant et la pérennité du droit à réparation.

Paris, le 11 mai 2006

PIC Digital, agence web de Biarritz Bordeaux Paris - http://www.pic.digital

Mentions légales