Le projet de budget 2007 des ACVG ne répond que partiellement aux attentes !

La FNACA, qui a suivi de bout en bout le débat sur les crédits du ministère des anciens combattants à l'Assemblée nationale, ce 15 novembre, se félicite de l'adoption de l'amendement gouvernemental qui donne les moyens de la décristallisation des pensions des anciens combattants des pays de l'ex-Union française.

Il prend acte avec satisfaction de la décision de créer une allocation différentielle de solidarité garantissant aux veuves d'anciens combattants les plus démunies, un revenu minimum de 550 euros par mois, tout en regrettant vivement que la majoration des crédits de l'ONAC qui aura à gérer cette allocation, ait été limitée à 500 000 euros, alors que la Commission des Affaires sociales avait adopté un amendement pour 5 millions d'euros.

La FNACA regrette que les députés UMP qui avaient voté cet amendement en Commission, se soient reniés en votant  « contre » en séance publique.

Les anciens combattants en Afrique du Nord déplorent qu'aucun effort supplémentaire n'ait été accepté par le gouvernement en ce qui concerne le montant de la retraite du combattant, qui sera de 37 points au 1er janvier 2007, au lieu de l'indice 48 attendu en fin de législature.

La FNACA regrette également que les tergiversations continuent à propos des bonifications de campagnes, et notamment que le contenu du rapport Gal et l'avis du Conseil d'Etat ne soient pas encore rendus publics

Enfin, la FNACA s'étonne que la volonté d'apaisement exprimée par le ministre délégué aux anciens combattants à son congrès de Lyon à propos de la commémoration du 19 mars, n'ait pas été confirmée devant la représentation parlementaire.

La FNACA souhaite que le Sénat,  qui sera saisi du projet de budget le 30 novembre,  apporte les améliorations nécessaires et rétablisse notamment les moyens financiers  nécessaires   au financement de l'allocation de solidarité en faveur des veuves d'anciens combattants les plus démunies.

Paris, le 16 novembre 2006

PIC Digital, agence web de Biarritz Bordeaux Paris - http://www.pic.digital

Mentions légales