Un projet de budget 2007 des ACVG en demi-teinte… et une seule date de commémoration, le 19 mars !

      

Le Bureau national de la FNACA, réuni à Paris, le 6 décembre  2006, a examiné la situation des anciens combattants en Afrique du Nord après l'adoption du Projet de budget  2007 par le Parlement.

Il prend acte avec satisfaction de la confirmation, par voie d'amendement, de la décristallisation complète des pensions militaires d'invalidité et de la retraite du combattant pour les ressortissants des pays de l'ex-Union française.

Il regrette, à cet égard, qu'il ait fallu attendre si longtemps et notamment le succès d'un film, pour prendre cette mesure de justice réclamée depuis tant d'années par toutes les associations du monde combattant.

Le Bureau national de la FNACA, se félicite également de la mise en place d'une allocation différentielle de solidarité en faveur des veuves d'anciens combattants les plus démunies, tout en déplorant que les moyens financiers dévolus à cette prestation soient notoirement insuffisants.

Il enregistre enfin le relèvement du plafond de la rente mutualiste de 2,5 points et l'augmentation de 2 points d'indice pour la retraite du combattant au 1er janvier 2007, soit 26 euros de plus par an. La FNACA condamne les tergiversations qui ont eu lieu à cet égard et le rejet systématique de toutes les améliorations suggérées par amendements des parlementaires.

Le Bureau National de la FNACA appelle les 370 000 adhérents de la fédération et leurs familles à se mobiliser, pour faire du 45ème anniversaire du cessez-le-feu officiel de la guerre d'Algérie, le 19 mars 2007, une grande journée nationale d'hommage aux 30 000 militaires tombés en Afrique du Nord et aux victimes civiles.

Ils feront ainsi une nouvelle et éclatante démonstration de l'erreur commise par le président de la République  qui a décidé d'une autre date de commémoration vouée à un échec déjà accompli.

Paris, le 6 décembre 2006

PIC Digital, agence web de Biarritz Bordeaux Paris - http://www.pic.digital

Mentions légales