Budget 2008 des ACVG : la déception !

Après la présentation du projet de budget des  anciens combattants pour  2008  par   M. Alain Marleix, la FNACA constate avec amertume que les promesses du candidat Sarkozy n'ont pas été tenues !

Avec un budget en diminution de 1,69%, le secrétaire d'Etat n'a pas annoncé la revalorisation attendue de l'indice de la retraite du combattant, pourtant amorcée en 2006 et confirmée par le président de la République lors de sa campagne.

Certes, les contraintes budgétaires sont tendues, mais le simple maintien du budget à son niveau de 2007 aurait permis une progression de 3 points d'indice, sur les 11 qui doivent être rattrapés d'ici 2011.

Par ailleurs, la FNACA prend acte de l'affectation de 4,5 millions d'euros supplémentaires au bénéfice de l'allocation de solidarité en faveur des conjoints survivants les plus démunis, mais elle déplore, dans le même temps, que son seuil n'ait pas été relevé au delà des 550 euros mensuels, montant nettement en dessous du seuil de pauvreté.

Enfin, la FNACA relève avec intérêt la poursuite et la consolidation des mesures de décristallisation des pensions des anciens combattants des pays autrefois sous la souveraineté de la France et la dotation de 3 millions d'euros pour la création de la Fondation pour la Mémoire de la guerre d'Algérie.

Rien, par contre, pour tous les autres problèmes en suspens.

La FNACA engage d'ores et déjà une action nationale auprès de tous les parlementaires, afin qu'ils usent de leur droit d'amendement pour apporter les améliorations qui s'imposent à ce projet particulièrement décevant.

Paris, le 27 septembre 2007

PIC Digital, agence web de Biarritz Bordeaux Paris - http://www.pic.digital

Mentions légales