COMMUNIQUE DE PRESSE

Le comité national de la FNACA, s'est réuni à Paris les 13 et 14 mai 2009.

L'organisme dirigeant de la FNACA s'est félicité du succès de participation aux cérémonies du 19 mars 2009 qui ont marqué le 47eanniversaire du cessez-le-feu de la guerre d'Algérie.

Il salue et remercie tous les responsables des 4050 comités locaux pour leur dévouement et leur fidélité inébranlable à cette Journée du Souvenir.

Bien que toujours non reconnue officiellement, la date du 19 mars s'affirme ainsi chaque année davantage comme la seule journée historique digne de commémoration, à la mémoire des 30 000 militaires " morts pour la France " entre 1952 et 1962 et celle des victimes civiles des combats d'Afrique du Nord.

À ce propos, la FNACA, qui réaffirme son opposition à la date du 5 décembre sans signification historique, a écrit au Président de la République pour lui demander de reconnaître la légitimité du 19 mars.

Examinant la situation des anciens combattants en Afrique du Nord, le comité national de la FNACA a pris acte des mesures récentes visant à assurer les missions de l'Office National des Anciens Combattants, dans le cadre d'un nouveau Contrat d'Objectifs et de Moyens, 2009-2013.

La FNACA a également exprimé son intérêt quant à la création de la fondation Mémoire et Solidarité pour le monde combattant, et sa préoccupation de connaître enfin les dispositions qui doivent être prises pour le fonctionnement de la Fondation pour la Mémoire de la Guerre d'Algérie.

Le comité national rappelle enfin que l'indice de la Retraite du Combattant doit encore être majoré de deux points au 1er juillet prochain et demande au Gouvernement de tenir l'engagement qui a été pris de progresser chaque année jusqu'à l'indice 48 en 2012.

Paris, le 14 mai 2009

PIC Digital, agence web de Biarritz Bordeaux Paris - http://www.pic.digital

Mentions légales