COMMUNIQUÉ DU BUREAU NATIONAL DE LA FNACA

Le Bureau national de la FNACA s'est réuni le 15 septembre 2010, pour examiner la situation des anciens combattants en Afrique du Nord, à quelques jours de la révélation du contenu du Projet de Loi de Finances pour 2011.

Alertée par les différentes informations qui circulent à propos des mesures de restrictions budgétaires qui seraient prises par le gouvernement, la FNACA tient à réaffirmer que les engagements qui ont été pris doivent être tenus.

Sans augmentation du budget des anciens combattants, des mesures nouvelles et attendues peuvent être envisagées, qui seront financées par les économies importantes dues à la diminution démographique et exponentielle des parties prenantes.

Le Bureau National de la FNACA rappelle qu'une revalorisation de l'indice de la retraite du combattant fait l'objet des promesses du candidat à la présidence de la République, revalorisation annoncée pour 2011 et 2012.

Il en est de même pour l'allocation différentielle de solidarité en faveur des veuves d'anciens combattants les plus démunies, dont la FNACA réclame l'extension aux anciens combattants eux-mêmes, dans la mesure de leurs faibles ressources.

Le Bureau National a également examiné la question de l'attribution des bénéfices de campagne, telle qu'elle résulte du décret du 29 juillet dernier, après la mise en demeure du Conseil d'Etat et il déplore que le gouvernement ait pu imaginer les conditions les plus restrictives et injustes qui soient !

Il exprime sa solidarité avec les organisations catégorielles qui en réclament purement et simplement l'abrogation et demande la publication d'un nouveau décret qui respecte l'égalité des droits avec les combattants des conflits antérieurs.

Enfin, la FNACA tiendra son 29e congrès national à Dijon en présence d'un millier de délégués et elle souhaite la présence, à la séance de clôture du dimanche 10 octobre, du Secrétaire d'Etat à la défense chargé des anciens combattants, qui devra s'efforcer de traduire concrètement la reconnaissance morale et matérielle que le Pays doit à tous ceux qui se sont sacrifiés pour lui.

Paris, le 15 septembre 2010

PIC Digital, agence web de Biarritz Bordeaux Paris - http://www.pic.digital

Mentions légales