COMMUNIQUE DE LA FNACA

La FNACA, première association nationale d'anciens combattants, prend acte de la nomination de M. Alain Juppé, ministre d'Etat, ministre de la Défense et des Anciens Combattants, dans le nouveau gouvernement Fillon.

Elle rappelle qu'il reste encore plus de trois millions d'anciens combattants et victimes de guerre pour lesquels doit continuer de s'exercer le Droit à Réparation, dans le cadre d'un budget autonome, sous la responsabilité d'un ministère plein :
« …La reconnaissance, c'est, tout d'abord, la représentation des Anciens Combattants au niveau du Gouvernement par un interlocuteur privilégié. Il n'est pas dans mon intention de revenir sur cette disposition… » (Nicolas Sarkozy, avril 2007)

La FNACA regrette donc que cet engagement n'ait pas été tenu et souhaite que la gestion du budget des anciens combattants soit confiée à un secrétaire d'Etat chargé plus spécialement de cette question.

La FNACA se félicite par ailleurs de la « fronde » des députés qui, majorité et opposition confondues, ont voté ensemble, le 10 novembre, contre l'avis du gouvernement, pour l'adoption d'amendements au projet de budget pour 2011.  Ils ont ainsi accordé deux points de plus à l'indice de la retraite du combattant au 1er juillet 2011, ainsi que le principe de la revalorisation de l'Allocation Différentielle de Solidarité en faveur des conjoints survivants de 817 à 887 euros.

La FNACA souhaite vivement que le nouveau Gouvernement respecte la volonté du Parlement, lors de la délibération finale

PIC Digital, agence web de Biarritz Bordeaux Paris - http://www.pic.digital

Mentions légales