COMMUNIQUÉ DU BUREAU NATIONAL DE LA FNACA

Le Bureau National de la FNACA réuni le 20 septembre 2011, a pris acte de la nomination d'un Secrétaire d'Etat auprès du ministre de la défense et des anciens combattants, supprimé depuis novembre 2010.

Il attend maintenant du gouvernement qu'il achève la dernière étape pour la revalorisation de la retraite du Combattant, afin que soient tenus les engagements pris en 2007 par le président de la République. Les marges de manœuvre dégagées par l'érosion démographique des ayants droits permettent de résorber une part importante du contentieux en suspens.

Il demande qu'une attention particulière soit portée à la situation des veuves d'anciens combattants qui vivent avec des ressources inférieures au seuil de pauvreté, en portant le montant de l'Allocation de Solidarité à 954 euros.

Enfin, s'agissant de la Mémoire, le Bureau National de la FNACA exprime sa plus ferme opposition à toute idée de « Mémorial Day » à la française qui ferait du 11 novembre la journée unique d'hommage aux morts pour la France, selon l'annonce faite le 14 septembre par le président de la République devant neuf historiens.

La FNACA réaffirme son attachement indéfectible à la journée du 19 mars, anniversaire du « cessez-le-feu » officiel de la guerre d'Algérie, le 19 mars 1962, en hommage aux trente mille morts de la troisième génération du feu.

Paris, le 20 Septembre 2011

PIC Digital, agence web de Biarritz Bordeaux Paris - http://www.pic.digital

Mentions légales