La Fédération Nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie, FNACA, dont le comité national s’est réuni à Paris les 14 et 15 janvier 2015, a exprimé son immense émotion après les ignobles attentats qui ont ensanglanté la capitale les 7, 8 et 9 janvier, ainsi que sa solidarité et sa compassion avec les familles des victimes.

Très attachée aux valeurs républicaines, notamment pour les avoir défendues au moment des troubles liés à la fin de la guerre d’Algérie, elle se réjouit de la réponse apportée par les grandioses manifestations d’unité nationale du 11 janvier 2015 contre la barbarie et pour la défense des libertés dont la liberté d’expression est une des composantes essentielles.

 

Après le changement de secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense, chargé des anciens combattants et de la Mémoire, la FNACA a immédiatement rencontré M. Jean-Marc Todeschini pour lui exposer les attentes nombreuses des anciens combattants en Afrique du Nord.

Au nom de ses 330 000 membres, la FNACA, a tenu à attirer l’attention du gouvernement sur la nécessité, non seulement de préserver les Droits acquis, mais de répondre par des mesures nouvelles à la situation difficile dans laquelle se trouvent de nombreux anciens combattants en Afrique du Nord avec des revenus en dessous du seuil de pauvreté.

 

Le Comité national en appelle aux responsables politiques qui sont chargés de préparer le projet de budget 2016 des anciens combattants, pour qu’ils tiennent compte de la diminution inéluctable du nombre des ayants droits, afin d’utiliser les marges ainsi dégagées pour faire progresser le droit à réparation et garantir le pouvoir d’achat de tous les pensionnés.

 

Dans le domaine de la Mémoire, la FNACA réitère avec insistance, le vœu que le Mémorial national de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc, retrouve sa vocation initiale et qu’il soit exclusivement réservé à l’Hommage qui est dû à tous ceux qui sont « Morts pour la France » en Afrique du Nord, sous l’uniforme de la Nation.

 

 

Paris, le 14 janvier 2015

PIC Digital, agence web de Biarritz Bordeaux Paris - http://www.pic.digital

Mentions légales