La Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA), qui regroupe près de trois cent mille adhérents, exprime sa plus vive indignation à la suite des graves dégradations perpétrées à l’Arc de Triomphe ce 1er décembre.

 

   Une telle profanation du lieu où repose, depuis 98 ans, le Soldat Inconnu qui symbolise le sacrifice suprême des un million quatre cent mille poilus de 14-18, et de tous ceux qui sont morts pour la France, révèle un effrayant déficit culturel et civique !

 

Rien ne saurait justifier de pareilles violences en cet endroit.

 

   La FNACA considère plus que jamais que la Justice sociale doit accompagner une transmission de la Mémoire et des valeurs  de Liberté, d’Egalité et de Fraternité qui constituent le socle de notre République.

 

   Elle demande que les coupables soient rapidement identifiés et impitoyablement poursuivis en Justice.

 

 

Paris le 2 décembre 2018

 

 

PIC Digital, agence digitale, création de sites web - https://www.pic.digital

Mentions légales