Après une période de deux années perturbées par la pandémie du Covid, le Comité national de la FNACA (1), s’est réuni à Paris les 4 et 5 mai 2022.

Les   responsables   nationaux   de l’association spécifique   des   anciens combattants en Afrique du Nord se sont félicités du succès considérable des milliers de cérémonies organisées en métropole et outre-mer, à l’occasion du 60ème anniversaire du cessez-le-feu du 19 mars 1962 en Algérie.

Cette Journée nationale du Souvenir et du recueillement, à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats au Maroc et en Tunisie, a été marquée pour la première fois, par un rassemblement des principaux acteurs, à l’initiative du président de la République, au Palais de l’Elysée.

            Les différentes interventions ont rappelé le bilan très lourd de ce conflit parmi les forces vives de la Nation :

            -   30 000 morts et disparus, la plupart appelés ou rappelés du contingent, et des dizaines de milliers de blessés et malades.

            Le comité national de la FNACA salue cette initiative du chef de l’Etat et attend désormais de lui qu’il tienne son engagement de réunir les anciens combattants en Afrique du Nord pour un hommage national qui devrait avoir lieu en octobre dans la Cour d’Honneur des Invalides.

            La FNACA, qui réunit encore près de 250 000 membres, réaffirme son attachement indéfectible à l’existence d’un ministère à part entière dans la composition du prochain gouvernement.

            Ceux  qui  ont payé le prix du sang, ne  sauraient  admettre  qu’on  méprise aujourd’hui leurs sacrifices en justifiant quelques dérisoires économies budgétaires.

            Le droit à réparation va de pair avec le Devoir de Mémoire.

Le comité national, qui réaffirme son attachement à la Paix dans le monde, engage toutes les parties de la guerre en Ukraine à rechercher d’urgence les conditions d’un arrêt des combats, pour mettre un terme aux souffrances des populations civiles et aux destructions épouvantables auxquelles nous assistons.

            A la veille des élections législatives des 12 et 19 juin prochains, le Comité national invite ses responsables locaux et départementaux à s’assurer que tous les candidats se saisissent sérieusement de la situation des anciens combattants et victimes de guerres qui représentent encore plus de deux millions d’électeurs.

Paris, le 5 mai 2022

PIC Digital, agence digitale, création de sites web - https://www.pic.digital

Mentions légales