COMMUNIQUÉ DU BUREAU NATIONAL DE LA FNACA

Le Bureau National de la FNACA, réuni à Paris le 16 février 2011, déplore l'absence de secrétariat d'Etat aux anciens combattants, contrairement aux rumeurs que le gouvernement avait laissé fuiter à cet égard, après le remaniement de novembre dernier.

M. Alain Juppé, ministre d'Etat, ministre de la Défense et des anciens combattants n'étant pas en mesure de recevoir la première association nationale d'anciens combattants, la nomination d'un secrétaire d'Etat est une nécessité absolue et urgente.

Ce serait aussi le respect d'un engagement du président de la République qui a promis de maintenir un poste ministériel et un budget autonome pour les anciens combattants.

Le Comité National de la FNACA ayant décidé de rencontrer les présidents des groupes Parlementaires, pour les entretenir de cette situation anormale, une première audience aura lieu le 2 mars avec M. François Sauvadet, président du groupe du Nouveau Centre.

Le Bureau national invite ses responsables locaux et départementaux à agir avec détermination, pendant qu'il est encore temps, auprès des députés et sénateurs, dans toutes les circonscriptions, pour faire entendre le mécontentement des anciens combattants, à la veille des grands rendez-vous électoraux de 2012.

Dans le domaine de la Mémoire, la FNACA se félicite des conditions dans lesquelles se prépare le 49e anniversaire du cessez-le-feu de la guerre d'Algérie et appelle tous les anciens combattants en Afrique du Nord à se réunir plus nombreux que jamais, le samedi 19 mars 2011, afin de rendre hommage aux 30000 militaires français qui ont fait le sacrifice de leur vie entre 1952 et 1962.

Paris, le 16 février 2011

PIC Digital, agence web de Biarritz Bordeaux Paris - http://www.pic.digital

Mentions légales