La FNACA(1), déplore qu’à l’occasion du 60ème anniversaire du cessez-le-feu du 19 mars 1962 en Algérie, les haines et les rancœurs continuent de se déchaîner à l’encontre des appelés du contingent, parmi les principales victimes de ce conflit.

 Elle condamne, à cet égard, les propos de la candidate d’extrême droite, comme celle des « Républicains », prononcés sur France Inter ce matin, qui vont à l’encontre de la réconciliation des Mémoires, appelée par tous les hommes de bonne volonté !

Le 19 mars est désormais une Journée Nationale du Souvenir et de Recueillement à la mémoire des 30 000 militaires tués ou disparus au cours des combats d’Afrique du Nord, la plupart l’âge de 20 ans.

Outre la réception des témoins de ce conflit par le président de la République, ce 19 mars 2022, à midi, la journée est marquée par l’office religieux en la cathédrale des Armées St Louis des Invalides à 14 heures 30, la cérémonie au Mémorial National de la guerre d’Algérie, quai Jacques Chirac à 16 heures 30 et le ravivage de la flamme au tombeau du Soldat Inconnu sous l’Arc de Triomphe à 18 heures 30.

Forte de ses 245 000 membres encore actifs, la FNACA n’entend pas renoncer à ce Devoir de Mémoire, accompli chaque année depuis 1963 !

Paris, le 18 mars 2022

(1) Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie

37-39 rue des Gâtines - 75020 Paris

PIC Digital, agence digitale, création de sites web - https://www.pic.digital

Mentions légales